20 ans après, les attentats du 11 septembre continuent de hanter les mémoires

Publié le 10 septembre 2021


Vous êtes ici : > News > 20 ans après, les attentats du 11 septembre continuent de hanter les mémoires

Le 11 septembre 2001, des assaillants se sont emparés d’avions de ligne américains et les ont écrasés sur deux gratte-ciels de New York, tuant des milliers de personnes.

Résumé des faits

Quatre avions survolant l’est des États-Unis ont été saisis en même temps par des pirates de l’air et ont ensuite été utilisés comme missiles pour s’écraser sur des bâtiments emblématiques à New York et Washington.

  • Deux avions ont frappé les tours jumelles du World Trade Center à New York.

Les bâtiments ont pris feu, emprisonnant les personnes présentes dans les étages supérieurs des tours et envahissant la ville de fumée. En moins de deux heures, les deux tours de 110 étages se sont effondrées dans d’énormes nuages de poussière.

  • Un troisième avion a détruit la face ouest du Pentagone, le gigantesque quartier général de l’armée américaine.
  • Un quatrième avion, n’ayant pas atteint sa cible s’est ensuite écrasé dans un champ en Pennsylvanie après que les passagers se soient défendus.

Les victimes

Au total, ce ne sont pas moins de 2977 personnes qui ont perdu la vie lors de cet attentat, que ce soit au moment des faits ou plus tard suite à leurs blessures. La victime la plus jeune était âgée de 2 ans et la plus vieille de 82 ans. Des citoyens de 77 pays différents figuraient parmi les victimes. 1 victime belge est à déplorer.
Près de 20 ans après les attentats, des victimes sont encore identifiées par l’institut médico-légal de New York. Actuellement, 1106 personnes doivent encore être identifiées, soit environ 40% de celles et ceux qui ont perdu la vie ce jour-là. 

Plus de huit mois ont été nécessaires pour nettoyer « Ground Zero », le site des tours jumelles qui se sont effondrées. Actuellement, un mémorial et un musée se trouvent sur le site, et des bâtiments ont été reconstruits.

La pièce maîtresse achevée – le One World Trade Center, ou « Freedom Tower » – est encore plus haute que la tour Nord originale (541 mètres contre 416 mètres). La reconstruction du Pentagone a quant ’à elle, duré un peu moins d’un an.

Les assaillants

Les attaques ont été planifiées par le réseau extrémiste islamiste Al-Qaïda depuis l’Afghanistan. L’organisation terroriste était dirigée par Oussama Ben Laden et accusait les États-Unis et leurs alliés d’être responsables des conflits dans le monde musulman.

Dix-neuf personnes ont perpétré les détournements d’avion, travaillant en trois équipes de cinq et une de quatre. Chaque groupe comprenait une personne qui avait reçu une formation de pilote.

Dans la foulée, moins d’un mois après les attentats, le président George W. Bush a mené une invasion de l’Afghanistan (soutenue par une coalition internationale), le but étant d’éradiquer Al-Qaïda et traquer Ben Laden. Mais ce n’est qu’en 2011 que les troupes américaines ont finalement localisé et tué Ben Laden au Pakistan.

Le cerveau des attentats du 11 septembre, Khalid Sheikh Mohammad, a été arrêté au Pakistan en 2003. Depuis lors, il est détenu par les États-Unis à Guantanamo et attend toujours son procès. Celui-ci est constamment repoussé depuis 2007.

Presque inconnu jusque-là, les attentats ont propulsé Al- Qaïda et son dirigeant Oussama Ben Laden au centre de l’attention médiatique

A l’heure actuelle, Al-Qaida existe toujours. C’est en Afrique subsaharienne que l’organisation est plus fortement représentée, mais il compte encore des membres en Afghanistan. Les troupes américaines ont quitté l’Afghanistan cette année après 20 ans, alimentant de ce fait, les craintes que le réseau islamiste ne fasse son retour.

Après les attaques, les services antiterroristes du monde entier se sont lancés dans des enquêtes complexes pour démanteler ces réseaux, souvent sous la pression des Américains.

Place aux commémorations

En présence du président Joe Biden, Président des Etats-Unis, de nombreux Américains font le déplacement pour l’occasion. Le besoin de venir se recueillir 20 ans après est intact. Seules les familles des victimes pourront être présentes à Ground Zero, mémorial des attentats.

Ces événements ont changé le quotidien des Américains, mais ont aussi eu des répercussions dans le monde entier que ce soit au niveau de la surveillance mondiale, des craintes pour la sécurité, de la lutte contre le terrorisme et des guerres en Irak et en Afghanistan. La sécurité des vols a été renforcée à travers le monde entier dans les années qui ont suivi le 11 septembre.

Ces attentats restent l’un des événements les plus traumatisants du siècle, non seulement pour les Américains mais aussi pour le monde entier.

On ne peut pas oublier.

https://www.bbc.com/afrique/region-58173282

https://www.lci.fr/international/attentat-11-septembre-2001-terrorisme-al-qaida-de-nouvelles-victimes-identifiees-20-ans-apres-2195713.html

https://www.rts.ch/info/monde/12469846-il-y-a-20-ans-les-attentats-du-11-septembre-bouleversaient-le-monde.html