Communiqué de presse │ « Sauver des vies, c’est gay aussi », une campagne en faveur du don de sang des HSH

Publié le 14 juin 2016


Vous êtes ici : > Communiqués de presse > Communiqué de presse │ « Sauver des vies, c’est gay aussi », une campagne en faveur du don de sang des HSH

À l’occasion de la Journée Mondiale des Donneurs de Sang ce mardi 14 juin 2016, les Jeunes MR réitèrent leur position en faveur du don de sang des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes (HSH). Intitulée « Sauver des vies, c’est gay aussi », cette campagne met en exergue l’absurdité de l’exclusion automatique des homosexuels du don de sang. C'est une discrimination qui vise l’orientation sexuelle alors que ce sont les comportements sexuels à risque qui devraient servir de critère d’exclusion.

Cette campagne repose sur la « mise en miroir » de deux membres Jeunes MR, Andrea et Benjamin, qui ont un profil et un parcours sentimental quasi similaires. Ici, pas de mannequins trouvés dans une banque d’images, cette campagne parle de réalités quotidiennes et de vrais ressentis ! Et, face à ce constat, la différence de traitement en ressort encore plus flagrante.

Depuis très longtemps, les Jeunes MR militent pour cette ouverture du don de sang aux homosexuels. Ils se sont exprimés à plusieurs reprises à ce sujet, notamment dans la presse. Pour les jeunes libéraux, ce n’est pas tant une question de droit civique qu’une question de santé publique. En effet, depuis cinq ans maintenant, on observe une diminution des prélèvements sanguins en Belgique. Or, si notre pays ne souffre pas de pénurie de sang actuellement, nos stocks doivent continuellement être renouvelés puisque les poches sanguines ne se conservent pas éternellement. De plus, certains groupes sanguins demandent beaucoup plus d’attention au vu de leur rareté. Il serait donc insensé de continuer à exclure automatiquement des donneurs de sang potentiels sous réserve de leur orientation sexuelle.

Les Jeunes MR tiennent à rappeler leur attachement à une sécurité optimale des transfusions pour éviter de mettre en péril la santé des receveurs. Dans cette optique, il est nécessaire de conditionner l’accès au don du sang. Toutefois, ces conditions doivent évaluer les comportements à risque qui sont tout à fait individuels. Accuser l’ensemble d’un groupe social des mêmes comportements sexuels à risque est discriminatoire, surtout qu’aucune étude scientifique ne permet d’affirmer que le sang donné par les homosexuels est plus souvent contaminé que celui des donneurs hétérosexuels selon la Croix Rouge. Il sera également nécessaire de soutenir les avancées technologiques et scientifiques qui permettront de mieux distinguer les poches de sang contaminées.

Au niveau politique, les Jeunes MR se félicitent de la prise de position de la Ministre fédérale de la Santé, Maggie De Block, qui s’est dite prête à (enfin) ouvrir le don de sang aux HSH dans les prochains mois. Des propositions concrètes sont attendues avec impatience. Trop souvent, les Ministres de la Santé précédents sont restés au stade de l’effet d’annonce ! Il est grand temps que cette question appartienne définitivement au passé…

 

 

 

Version PDF

Mathieu BIHET

Président des Jeunes MR

mathieub@jeunesmr.be

+32 (0)2 500 50 64