Brève | Discours du Président, Mathieu Bihet, aux 15 ans des Jeunes MR (Bovesse, 17 février 2016)

Publié le 22 février 2016


Vous êtes ici : > Brèves > Brève | Discours du Président, Mathieu Bihet, aux 15 ans des Jeunes MR (Bovesse, 17 février 2016)

Bonsoir à toutes,

Bonsoir à tous,

Je suis ravi qu’on puisse se retrouver pour cette grande soirée d’anniversaire des Jeunes MR, en présence de nos membres mais aussi des mandataires du MR qui sont venus afficher leur soutien à la jeunesse libérale.

Aujourd’hui, nous ne fêtons pas l’anniversaire à proprement parler des Jeunes MR. Nous avons vu le jour en 1961, sous le nom des Jeunesses pour la Liberté et le Progrès. À l’époque, les jeunes libéraux francophones et néerlandophones étaient rassemblés au sein d’un seul et même parti, unitaire ; le PLP.

Nous ne fêtons donc pas notre anniversaire de création car comme vous l’aurez remarqué, 2016 moins 1961 ne donne pas 15. Aujourd’hui, nous fêtons la constitution des Jeunes MR en Association Sans But Lucratif. Cela fait 15 ans que les Jeunes MR se sont formés en ASBL ! C’est un moment charnière de l’histoire de notre mouvement ; un moment d’une importance capitale. Pour la première fois, les Jeunes MR se donnaient les moyens de leurs ambitions. À travers notre statut  d’ASBL, nous avons pu instaurer des instances nationales ; nous avons pu écrire des règles communes applicables à toutes les sections locales; à travers ce statut, nous avons pu renforcer notre travail sur le terrain en fondant notre action sur la coopération et la mise en réseau ; nous avons pu augmenter notre force de frappe… Et enfin, après plus de cinquante ans d’existence, nous avons pu devenir la 1ère jeunesse politique de Wallonie et de Bruxelles !

J’éprouve une très grande fierté d’occuper la Présidence nationale de notre organisation alors que les Jeunes MR dominent le paysage des jeunesses politiques. Mais je n’ai aucune prétention. Je suis tout à fait conscient que si nous sommes au sommet aujourd’hui, c’est grâce à vous. Grâce à nos Présidents de Fédérations. Grâce à nos Présidents de sections locales. Grâce à tous les membres Jeunes MR, qu’ils soient exécutifs ou non.

C’est vous qui faites un travail extraordinaire au plus petit échelon, dans vos communes respectives ; vous êtes les rouages essentiels de cette machinerie, les 9 000 engrenages qui nous permettent d’avancer. C’est vous qui vous levez le dimanche matin pour aller vendre des crêpes sur le marché du village ; c’est vous qui organisez des conférences avec nos responsables politiques afin d’initier les jeunes au grands enjeux de notre société ; c’est vous qui prenez du temps pour mettre sur pied la visite d’une instance, politique ou non ; c’est vous qui bravez la pluie ou la neige pour distribuer des flyers lors des journées de sensibilisation ; c’est vous qui mobilisez les jeunes de vos quartiers autour de projets sportifs ou caritatifs ; c’est vous qui provoquez le débat en prenant position publiquement ; c’est vous – et grâce à vous – que les Jeunes MR sont ce qu’ils sont. Ça, je ne l’oublie pas. Ne l’oubliez pas non plus !

2018 et 2019 arrivent à grand pas. Ces scrutins auront une saveur particulière pour les Jeunes MR. Beaucoup d’entre vous rentreront dans leur première campagne électorale. Dans ces moments-là, vous pourrez compter sur nous pour vous aider et vous épauler.

Les défis seront majeurs : non seulement, vous devrez défendre vos convictions libérales face aux rancœurs tenaces que suscitent encore l’attelage inédit du Gouvernement Michel. Mais aussi, vous aurez la lourde charge de vous adresser à de très nombreux jeunes qui n’auront encore jamais voté de leur vie.

Nous ne pourrons pas nous contenter de seulement convaincre. Nous devrons aller encore plus loin. Nous devrons être pédagogues et expliquer comment fonctionne notre démocratie ; tenter de renouer la politique avec la jeunesse d’aujourd’hui. Nous devrons aussi faire preuve de créativité et nous démarquer des autres courants politiques.

Mais surtout, c’est une évidence : nous devrons revenir aux fondements de la politique. Ré-apprendre à faire de la politique au sens noble du terme, de façon positive et surtout constructive ! C’est pour ça qu’aux élections communales et provinciales de 2018 ainsi qu’aux élections européennes, fédérales, régionales de 2019 ; nous ne présenterons pas un programme électoral… Mais un projet de société ! Authentique. Visionnaire. Libéral. Un projet qui nous ressemble !

Mais laissons les échéances de demain… À demain ! Ce soir, nous faisons la fête. Entre Jeunes MR, avec les mandataires du MR. En cela, je remercie encore une fois pour tout. Et que vivent les Jeunes MR !

Merci !