Brève │ Un drapeau belge noir-jaune-bleu, symbole de la Belgique du XXIe siècle

Publié le 1 avril 2015


Vous êtes ici : > Brèves > Brève │ Un drapeau belge noir-jaune-bleu, symbole de la Belgique du XXIe siècle

C’est un point de l’accord de gouvernement qui est plutôt passé inaperçu dans les médias mais qui entrera en vigueur dès le 1er juin prochain : le drapeau belge changera ses couleurs pour arborer fièrement la couleur bleu à la place du rouge. Cette décision a fait l’unanimité lors des négociations entre les quatre partenaires du gouvernement fédéral, malgré le coût de sa mise en œuvre. Ce lundi, lors de sa conférence de presse sur le contrôle budgétaire, le gouvernement a assuré que les fonds nécessaires avaient été dégagés pour procéder au remplacement de tous les drapeaux en Belgique et dans nos ambassades à l’étranger.

Les Jeunes MR tiennent à soutenir une décision politique qui apporte un vent de modernité à notre pays.

Il est vrai que la couleur rouge, adoptée en 1831, incarne une vision dépassée de notre société, incarnant la lutte, la violence et le sang. Par ailleurs, si on se réfère aux récentes études sur le sujet, le rouge engendrerait un sentiment d’agressivité chez les citoyens trop longtemps exposés à cette couleur et serait donc la source principale des conflits communautaires dans notre pays. Fort de ce constat, le gouvernement fédéral a décidé d’opter pour un drapeau noir-jaune-bleu (RVB : 0 – 114 – 188), plus apaisant et plus contemporain.

Toutefois, le choix de la couleur bleu ne se limite pas à son caractère « rassurant ». Elle renvoie également à l’Union européenne. De fait, l’Europe finance à 45% ce changement de couleur à travers le Fonds Européen de Cohésion Colorimétrique (FECC) qui vise à plus d’harmonie dans les symboles des États membres afin d’assurer une meilleure intégration européenne. Le bleu étant présent sur une majorité des drapeaux européens – on pense à la France, le Luxembourg, l’Estonie, la Grèce -, il parait logique que la Belgique aussi affiche cette couleur sur le sien. Qui plus est, quand on sait que notre pays est celui qui accueille le plus d’institutions européennes sur son territoire.

Chez les Jeunes MR, nous nous réjouissons d’une telle avancée en la matière et appelons les entités fédérées à se pencher sur la question. Nous en sommes convaincus : quelques touches de bleu, à gauche et à droite, auront aussi une plus-value incontestable pour la Wallonie et pour Bruxelles !