Brève | Décès de Nelson Mandela : l’homme s’est éteint mais la légende demeure

Publié le 6 décembre 2013


Vous êtes ici : > Brèves > Brève | Décès de Nelson Mandela : l’homme s’est éteint mais la légende demeure

L’ancien président sud-africain et Prix Nobel de la paix, Nelson Mandela, dit Madiba, est décédé hier à l’âge de 95 ans. Le monde entier porte aujourd’hui le deuil pour rendre hommage à un exemple de sagesse, de volonté et d’engagement.

Nelson Mandela a été l’un des dirigeants historiques de la lutte contre le système politique d’apartheid.

Nelson Mandela est élu Président de la République d’Afrique du Sud  en 1994 à la suite des premières élections nationales non raciales de l’histoire du pays. Mais son combat démarre véritablement en 1944, lors de son entrée au Congrès national africain (ou ANC, parti politique sud-africain). Son but : lutter contre la domination politique de la minorité blanche et la ségrégation raciale qui frappe son pays.

Des années durant, il luttera de façon non violente contre les lois de l’apartheid. Lorsque son parti est interdit dans les années ’60, il prend la tête de la branche militaire de l’ANC. Celle-ci mènera une campagne de sabotage contre des installations publiques et militaires ce qui entrainera son arrestation et sa condamnation en 1963 à la prison et aux travaux forcés à perpétuité.

Lors de sa libération en 1990, après 27 ans d’emprisonnement dans des conditions souvent très dures, il soutiendra la réconciliation entre les peuples et négociera avec les Pays-Bas la fin de l’apartheid. C’est le début d’une nouvelle démocratie en Afrique du Sud. Nelson Mandela permettra d’éviter une guerre civile. Lors de sa présidence, il mène une politique de lutte contre les inégalités économiques. Une fois sa carrière politique terminée, il s’associera à la lutte contre la pauvreté et le sida et deviendra le symbole de la lutte contre les inégalités, quelles qu’elles soient.

Malgré son départ, il restera éternellement dans nos mémoires comme un exemple pour la jeunesse. Pendant son emprisonnement, on lui proposera d’être libéré contre son retrait politique, ce qu’il refusera. Madiba avait un idéal, il s’est battu pour l’atteindre et le faire respecter. Un modèle pour nous tous.